Archives du mot-clé anxiété

L’anxiété généralisée

Elle va et elle revient, comme vous pouvez le lire je suis en pleine crise depuis quelque semaines. Mais si c’était pire. Si c’était fois j’avais vraiment une maladie grave (un cancer du cerveau cette fois).

Oui j’ai par moments des symptômes. Maux de têtes, mauvaise vision. Surtout oeil gauche, maux de têtes arrière droit, oreille droite (côté opposé de l’oeil) ce qui correspond physiquement à l’endroit du cerveau qui fait fonctionner l’oeil problématique…
Donc une conclusion pour une personne faible et hypocondriaque comme moi est facile.
Je suis persuadé d’avoir un cancer du cerveau. Je tente de me rassurer en lisant et faisant des « tests » mais bien sûr ca n’aide pas. Les pensées viennent et reviennent.

Bien sûr ca peut être un effet des médicaments que j’ai recommencé à prendre pour mon anxiété (le cipralex ou ses équivalents à plus ou moins tous les effets secondaires du monde). Ca peut être tout simplement psychomatique comme les autres fois mais si cette fois ca ne l’était pas…
Et la boucle est lancée!

Différences entre souci normal et souci pathologique

Souci normal / Souci pathologique
Le souci est occasionnel / L’anxiété est constante
L’entourage comprend le souci / L’entourage trouve le souci excessif
Manisfestation somatiques discrètes / Manifestations somatiques importantes
Le souci est contrôlable / Le souci est incontrôlable
Le souci est mobilisant et aide à la recherche et mise en oeuvre de solutions / Le souci est paralysant

Dans mon cas je suis à 100% dans la colonne de droite.

Inquiétude / Hypochondrie
Plusieurs thèmes, incluant la santé / Thème limité à la santé
Inquiétude de développer une maladie sérieuse / Conviction d’avoir déjà une maladie grave
Les consultations médicales permettent de rassurer / Les consultations ne sont pas rassurantes

Je suis plutôt dans la colonne de droite MAIS avec influence sur celle de gauche.
1) Je me fait du soucis pour ce que deviendra ma famille/mes enfants sans mois (et si il arrive quelque chose aussi à leur mère). Aussi(?) comme si j’avais déjà été diagnostiqué
2) Ce qui nous amène au second point, je siis convainque d’avoir la maladie
3) Pour le trois, je suppsoe que je me dirais encore mais le médecin peut avoir mal vu et raté ma maladie…
Je n’en peux plus, je suis fatigué.

Publicités

Vision

Bon je veux bien tenter de me rassurer. Surtout après l’épisode panique de hier matin…
Mais c’est quoi cette vision. Floue trouble, pas normale.
C’est quoi ce problème avec mon oreille.

J’ai évidemment tout vérifié et j’arrive aux mêmes conclusions. Acouphènes en plus maintenant…
Bien sûr…
Ca pourrait n’être que du stress. Mais ca serait bien trop simple.

Pourquoi penser simple et rationel quand on est hypocondriaque.

Tout cela m’épuise… Je n’en peux plus.

Que devrais-je faire? Rien sans doute. Etre calme. Attendre. Me détendre.
Si facile à conseiller. Tellement mois à appliquer.

Cheminement…

Comment j’en suis encore arrivé là?
Vision trouble, maux d’oreilles, de tête, vertiges.
Donc un cancer du cerveau…

Mais quel chemin pour tirer ces conclusions?
Le classique hypocondriaque mais si c’était plus grave.

1) Oreille légermement douloureuse il y a qques semaines. Rien de grave.
2) AVC d’une star de la télé
3) Evidemment je soupsonne un AVC de mon coté quoi de plus logique finalement.
4) Mais ca passe sans trop de soucis juste la légère douleur donc je pense évidemment à un cancer du cerveau.
5) La spirale s’enchaine… je vérifie.
6) Evidemment comme dans ces situations quelques évenements extérieurs aggravent mas condition.
7) Une connaissance se fait opérer d’une tumeur au cerveau
8) Raison problème de vue qui ont permis le diagnostique mais moi même je vois trouble, mal de près depuis plusieurs jours.
9) C’est évident que ca s’ajoute à mes symptômes donc la conclusion est facile.

Dire qu’il y a un mois ou deux j’étais tout heureux de ne plus avoir ces crises et maladies.
Mais si j’avais vraiment quelque chose de grave?

Le mieux serait d’être patient, de me calmer et d’attendre. Facile à dire moins à faire.

Je ne veux pas voir de docteur et vais tenter de ne pas craquer cette fois ci!

Douleur sous le sternum

Ca ne va pas mieux…
Maintenant j’ai une douleur en dessous du sternum quand je me penche.

Trois visite chez le médecin… Toujours aussi stressé mais me voilà sous calments. Deux semaines pour que l’effet soit maximum.

J’attends…

Evidemment je n’avais pas encore cette douleur sous le sternum lors de ma dernière visite. Dois je y retourner?
Non mon bon sens me dit. Ne fais pas de toi un fou plus fou que ce que tu n’es déjà

Mais si c’était un cancer de l’estomac ou de l’oesophage???

Liste (non-exhaustive) de mes maladies

Résumons mes maladies. (post repris en partie de l’an dernier)

– Vers 10 ans: trou dans l’estomac après avoir bu un peu de vinaigre en pensant que c’était du vin, enfin un trou mental évidemment…
– Un peu plus tard: j ai choppé le tetanos… en vacances chez mes cousins. Je sentais mes muscules du thorax se refermer et m’étouffer.

Ensuite plus rien eu pendant des années juste une broncopneumonie qui m a envoyé 15 jours a l hosto
Puis plus rien…

Vers 28 ans: souffle au coeur qui me donait des crises cardiaques vers 28 ans.
ECG et autres et aucun problème mais lá est arrivée ma méningite suivie de mon cancer du cerveau…

Ensuite de nouveau plus rien puis un de mes parents a choppé un cancer du colon. Et j ai du faire des tests et bien sur rien ouf

Par la suite: Cancer du colon, cancer estomac du à mon reflux (que j’ai vraimment par contre)

Rien que en 2014:

Cancer du Colon

Vesicule

Cancer des testicules

2015:

Cancer de l’anus

Cancer ORL (suis pas encore sûr si c’est la gorge ou l’oesophage ou même l’estomac)

Je me rends compte de l’absurdité de la situation, du fait que je suis malade mais surtout dans la tete.
J’ai suivi une psychologie pour venir á bout de mon anxiété géneralisée. Ca a marche un certain temps mais lá depuis qques mois… retour au néant.
Image

Anxiété et angoisses…

Que c’est con cette anxiété et angoisse. Réveillé au milieu de la nuit en étant sur que la mort se rapporche.
Délire anxieux voir narcissique. Que feront mes gosses sans moi, ma femme sera tellement triste…
Sans doute mais calmos… si au moins je pouvais me calmer.

Les symptômes s’amplifient, je lis sur le sujet. Douleur à l’oreille, gorge gonflée d’un côté.
N’ai je pas senti une boule???

ALlez chez le docteurs. Non.
Je vois le scénario, suis pas débile
« Bonjour Dr je viens parce que ca fait trois semaines que j’ai une gêne dans la gorge quand j’avale.
J’ai aussi mal à une oreille et au cou. Regardez cette boule. Ou ca? Ben la? Ou ca? Ici je vous dis…
Ma gorge est blanchatre Dr. J’ai un cancer dû à mon reflux gastrique et parce que il y a 8 ans je fumais.

Ouioui vous savez que le printemps n’est pas encore commencé et qu’il y a pas mal de vent dernièrement. Il doit avoir 5000 nouveaux cas de cancers de la gorge comme vous ce mois ci.
Une vraie épidémie…. »

Bon pas envie depasser ENCORE pour un fou.
Je vais essayer de me calmer

C’est un cancer j’en suis de plus en plus certain

Ca ne passe pas. Toujours cette sensation d’avoir quelque chose de conicé dans la gorge.

Je commence à me tâter comme un con et ai maintenant l’impression de sentir une boule.

J’ai des douleurs un peu à l’oreille mais aussi dans le cou.

Tout personne normale se dirait, bordel je le train ce rhume. Moi je suis certain, c’est un cancer.

Bon je n’irai pas chez le médecin pour le moment. Je crève de peur mais surtout ai pas encore envie de passer pour un fou…

Docteur j’ai mal à la gorge depuis deux trois semaines et on est en hiver.
Ah oui c’est un cancer.

C’est cela oui au revoir!