L’anxiété généralisée

Elle va et elle revient, comme vous pouvez le lire je suis en pleine crise depuis quelque semaines. Mais si c’était pire. Si c’était fois j’avais vraiment une maladie grave (un cancer du cerveau cette fois).

Oui j’ai par moments des symptômes. Maux de têtes, mauvaise vision. Surtout oeil gauche, maux de têtes arrière droit, oreille droite (côté opposé de l’oeil) ce qui correspond physiquement à l’endroit du cerveau qui fait fonctionner l’oeil problématique…
Donc une conclusion pour une personne faible et hypocondriaque comme moi est facile.
Je suis persuadé d’avoir un cancer du cerveau. Je tente de me rassurer en lisant et faisant des « tests » mais bien sûr ca n’aide pas. Les pensées viennent et reviennent.

Bien sûr ca peut être un effet des médicaments que j’ai recommencé à prendre pour mon anxiété (le cipralex ou ses équivalents à plus ou moins tous les effets secondaires du monde). Ca peut être tout simplement psychomatique comme les autres fois mais si cette fois ca ne l’était pas…
Et la boucle est lancée!

Différences entre souci normal et souci pathologique

Souci normal / Souci pathologique
Le souci est occasionnel / L’anxiété est constante
L’entourage comprend le souci / L’entourage trouve le souci excessif
Manisfestation somatiques discrètes / Manifestations somatiques importantes
Le souci est contrôlable / Le souci est incontrôlable
Le souci est mobilisant et aide à la recherche et mise en oeuvre de solutions / Le souci est paralysant

Dans mon cas je suis à 100% dans la colonne de droite.

Inquiétude / Hypochondrie
Plusieurs thèmes, incluant la santé / Thème limité à la santé
Inquiétude de développer une maladie sérieuse / Conviction d’avoir déjà une maladie grave
Les consultations médicales permettent de rassurer / Les consultations ne sont pas rassurantes

Je suis plutôt dans la colonne de droite MAIS avec influence sur celle de gauche.
1) Je me fait du soucis pour ce que deviendra ma famille/mes enfants sans mois (et si il arrive quelque chose aussi à leur mère). Aussi(?) comme si j’avais déjà été diagnostiqué
2) Ce qui nous amène au second point, je siis convainque d’avoir la maladie
3) Pour le trois, je suppsoe que je me dirais encore mais le médecin peut avoir mal vu et raté ma maladie…
Je n’en peux plus, je suis fatigué.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s